dimanche, mai 26, 2024
L'association

Voeux 2023

Tous nos vœux pour cette année, tardifs mais sincères.

Pour la commune des Mathes-La Palmyre, nous souhaitons un développement contrôlé, respectueux de son patrimoine naturel et de son identité. De ce point de vue, les bonnes nouvelles sont assez rares pour être soulignées.

Pour démarrer l’année avec quelque optimisme, on peut se rassurer avec la devise « destination nature » de la commune, la démarche d’aménagement durable des stations dans laquelle elle s’est engagée, ou sa participation à la gestion de Bonne Anse par le Conservatoire du Littoral. L’avenir dira si ces bonnes résolutions seront suivies d’actions positives.

Nous fondons beaucoup d’espoirs dans le projet de création d’une Réserve Naturelle Nationale autour de Bonne Anse qui pourrait inclure, outre la baie, le banc de la Mauvaise et le marais de Bréjat.

Lors d’une 1ère réunion du comité de pilotage du projet de RNN, on a compris à la fois les immenses richesses naturelles justifiant cette protection à long terme, les avantages d’une RNN en termes de valorisation pédagogique et touristique ou d’image de la commune, et, malheureusement, les réticences de quelques acteurs locaux. A suivre…

Nous notons aussi l’arrêt d’activités motorisées (sport, spectacle ou loisirs), incompatibles avec l’image « nature » qu’affiche la commune, mais surtout impactant des hectares d’espaces naturels protégés. Espérons que cette évolution sera maintenue, voire amplifiée.

La commune continue son urbanisation non planifiée au détriment des espaces naturels et de notre cadre de vie, en l’absence d’un Plan Local d’Urbanisme. Allons-nous connaître une 7ième année sans PLU ? La commune renoncera-t-elle encore à prendre la responsabilité de son développement en restant sous le régime du Règlement National d’Urbanisme ? On nous dit que la réécriture du PLU a commencé, mais nous n’avons aucune information à ce sujet.

Par contre, on nous parle de reconstruire la mairie, un investissement lourd et sans imagination qui ne profitera pas à des besoins plus vitaux de la commune (social, éducation, vitalisation du bourg, environnement, …) ou à la sécurisation des routes encombrées en saison par voitures et vélos.

L’équipe municipale semble avare de communication. Les bulletins municipaux se font rares et leur distribution restreinte. Mais le pire est du côté du site internet de la mairie. Les habitants (et parmi eux les milliers de résidents non permanents) qui avaient l’habitude de consulter ce site ont regretté sa disparition totale pendant près de 6 mois. Le site est réapparu, rénové, mais sans certaines rubriques essentielles comme le budget et les comptes rendus des conseils municipaux, qu’ils soient anciens ou récents. Aujourd’hui le site n’affiche qu’un seul compte rendu datant de septembre 2022 ! Pour une information honnête des résidents, permanents ou non, intéressés par la vie de la commune, il faut absolument remettre en ligne tous les comptes rendus et tenir à jour les plus récents.

Merci à nos adhérents de leur soutien et de leur aide précieuse. Restons vigilants ensemble et bonne année !

Pour le conseil d’administration

Jacques Boulmer

Laisser un commentaire