mardi, avril 16, 2024
SliderV3

Le sable

Il va, il vient, au gré de l’évolution de la flèche sableuse de Bonne Anse. 

Quand le chenal de vidage de la baie se fait trop parallèle à la côte, une brèche se forme dans la flèche au niveau de Bonne Anse, 

ce qui provoque un déplacement de la partie isolée du banc de sable vers la côte.

C’était la situation dans les années 2006-2012.  La Palmyre se retrouvait avec une plage immense, et les services d’entretien de la commune se battaient avec les amas de sable qui se déposaient sur la promenade.

Puis la flèche reprend sa progression, le chenal se rapproche à nouveau de la côte et le sable est évacué, ce qui correspond à la situation actuelle.  Plus beaucoup d’espaces où poser sa serviette à marée haute.

Et là le risque est l’érosion marine, il faut conforter les enrochements.

 

 

Laisser un commentaire