Une concession minière d’extraction de granulats au large de Bonne Anse ?

Révélé à la fin du mois de juin par la presse et par le président de la CARA, J.-P. Tallieu, ce projet  aurait peut-être pu passer inaperçu. Cette révélation a fait l’objet de la une du Littoral du 28 juin et d’articles de Sud-Ouest (http://www.sudouest.fr/2013/07/03/extraction-de-granulat-le-non-du-syndicat-1103963-4628.phphttp://www.sudouest.fr/2013/07/03/extraction-de-granulat-le-non-du-syndicat-1103963-4628.php).

L’enquête publique indispensable a bien eu lieu, mais ne semble pas avoir été relevée par les acteurs locaux, et le commissaire enquêteur a donné un avis favorable malgré les avis négatifs de certaines associations environnementales soucieuses de la préservation de l’estuaire de la Gironde (Nature Environnement 17 notamment).

Il s’agirait donc d’exploiter les granulats du « banc des Mateliers » qui se trouve en face de la baie de Bonne Anse, en direction de l’ouest.

Objectif :  récupérer par 70 m de fonds 13 millions de tonnes de sable et de graviers sur une durée de 30 ans, ce qui est loin d'être insignifiant.

Banc des Mateliers

Le projet ainsi révélé a réuni contre lui la CARA et le Syndicat mixte pour le développement durable de l’estuaire de la Gironde (Smiddest) qui craignent une déstabilisation de notre trait de côte déjà bien mis à mal chaque hiver (http://royan-actu.com/a-la-une/le-smiddest-demande-a-letat-dinterdire-louverture-de-la-concession-miniere-5183).

Par ailleurs cette concession minière se trouverait dans un secteur voisin du chenal d’entrée de la Gironde pour lequel le Port Autonome de Bordeaux prévoit des opérations de dragage très importantes qui, elles aussi, soulèvent bien des inquiétudes pour la stabilité de notre littoral fragile (http://www.demain-les-mathes.fr/index.php/en-bref/la-commune/72-enquete-publique-draguage-de-la-passe-d-entree-de-la-gironde ).

Interrogé par FR3, le maire des Mathes, Robert Jono, a eu l’occasion de se positionner sur ce projet de concession minière :

 

 

Affaire à suivre.