Risques d'inondation et de submersion marine

Nous habitons une commune littorale de faible altitude (parfois 3 m NGF, voire moins) bordée par un cordon dunaire et constituée en grande partie de marais, souvenirs des espaces occupés par la mer au début du Moyen-âge (étang du Barbareu). Historiquement, les zones habitées étaient limitées aux massifs calcaires qui émergeaient des zones marécageuses et de cet étang. C’est le cas du bourg des Mathes ou de l’Ile d’Etaules. Avec l’essor touristique de la commune, l’urbanisation a gagné les zones dunaires et de marais.

Deux types d’inondation menacent notre commune :

  • L’inondation par remontée de nappes, qui concerne les zones où la nappe phréatique est proche de la surface.
  • La submersion marine, qui concerne évidemment les zones de basse altitude (3 ou 4 m NGF) qui se trouvent en dessous du niveau de la mer en cas de grandes marées accompagnées de surcotes, comme en février 2010 (Xynthia). La mer a alors dépassé l’altitude de 4 m en plusieurs endroits de notre région (La Tremblade, Marennes Plage, …).

Les menaces d’inondation sont donc à prendre très au sérieux.

 Inondation par remontée de nappes

Le risque d’inondation par remontée de nappes concerne au premier chef les zones où la nappe phréatique est très proche de la surface. Beaucoup de Mathérons savent que, dans de nombreuses zones de la commune, il suffit de creuser à moins d’un mètre de profondeur pour trouver l’eau.

Le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) recense les nappes phréatiques et réalise la carte des risques de remontée de nappes sur le territoire français. En ce qui concerne notre commune, cette carte est la suivante :