Avis de la Commission d'Enquête sur le projet d'extraction de granulats sur le banc du Matelier

La Préfecture de Charente Maritime a mis en ligne les rapports de la Commission d'Enquête.

Celle-ci fait état du grand nombre d'avis reçus (plus de 250), tous défavorables, sauf la Commune du Verdon, regroupant des particuliers (forte participation des habitants des Mathes-La Palmyre), des associations, des élus ...

Une première lecture rapide laisse penser que les commissaires enquêteurs ont bien compris l'enjeu et les remarques formulées.

 

Quelques extraits (tome2: avis reçus):

Les éléments fournis ne sont pas satisfaisants. Ils ne répondent qu’imparfaitement aux demandes du public. En effet, les éléments climatologiques
les plus défavorables sont connus le plus généralement l’hiver (Xynthia, tempêtes de l’hiver 2013/2014) alors que les tableaux présentés dans le projet
(pages 16 à 18 – pièce n° 5) prennent en référence des moyennes annuelles.  Page 34

Les éléments fournis ne sont pas satisfaisants. Ils ne répondent qu’imparfaitement aux demandes du public. En effet, les éléments climatologiques
les plus défavorables sont connus le plus généralement l’hiver (Xynthia, tempêtes de l’hiver 2013/2014) alors que les tableaux présentés dans le projet
(pages 16 à 18 – pièce n° 5) prennent en référence des moyennes annuelles. Page 37

Pour conclure, compte tenu de l’ensemble des données et informations ci-dessus, la commission d’enquête n’étant pas absolument convaincue de
l’innocuité du projet dans des conditions climatiques et hydrologiques extrêmes, émet un avis réservé au sujet de l’impact du projet sur le littoral. Page 42

Néanmoins, la commission d’enquête, ayant pleinement conscience de la fragilité du littoral girondin et charentais à l’embouchure de la Gironde,
fragilité due aux évènements climatiques et hydrologiques naturels, est incitée à une grande prudence pour le projet d’extraction de granulats marins du
Matelier en raison de la proximité du projet de la baie de Bonne Anse et donc des côtes et des plages charentaises. Page 46

Compte tenu des éléments ci-dessus, la commission d’enquête émet des réserves sur les conclusions du dossier d’enquête au sujet des effets de
l’extraction sur les courants et sur l’agitation marine, car les pétitionnaires n’ont pas intégré dans la simulation les conditions hydrologiques et climatiques
les plus sévères rencontrées relativement fréquemment dans la région. Page 50

Compte tenu des éléments ci-dessus, la commission d’enquête émet des réserves sur les conclusions du dossier d’enquête au sujet des effets de
l’extraction sur les courants et sur l’agitation marine, car les pétitionnaires n’ont pas intégré dans la simulation les conditions hydrologiques et climatiques
les plus sévères rencontrées relativement fréquemment dans la région. Page 57

La commission d’enquête partage l’opinion de nombreux déclarants selon laquelle le projet d’extraction de granulats marins est trop proche de la
côte charentaise. Cette proximité provoque une vive émotion chez les riverains, émotion bien comprise par les pétitionnaires. La commission d’enquête
propose une démarche pragmatique consistant à vérifier concrètement les impacts de ce projet dans l’hypothèse où il obtiendrait l’autorisation d’exploiter. Page 61

Bref, vous l'aurez peut-être compris : malgré tous ces avis négatifs, la commission émet un Avis favorable avec réserves :

 

Avis enquête publique extraction granulats Le Matelier

 

 

Elle émet des réserves supplémentaires.

 

On peut raisonnablement se poser la question de l'utilité de répondre aux enquêtes publiques ... 

Notez que même dans le cas d'un avis négatif, ça n'empêche pas le projet d'aboutir, voir le cas du PLU des Mathes.

On terminera donc cette année 2014 sur une note désabusée ... Mais on ne renonce pas !