Toujours plus !

Les ambitions de Luna Park

La SCI Luna veut réaliser un parking visiteurs et des espaces logistiques sur des parcelles jouxtant le parc d'attraction actuel. Pas moins de 4,3 ha vont être aménagés sur les parcelles A711 et A712 qui séparent le parc d’attraction du camping des Sables de Cordouan. Sur cet espace immense, classé N ou Nlc au PLU, il y aurait un parking de 2,7 ha dédié aux clients, et un « parking logistique » de 1,6 ha pour les véhicules et matériels des professionnels du parc.

Les figures ci-dessous montrent les parcelles concernées et le plan des zones de logistiques et de parking prévues par la SCI Luna.

   

En fait il s'agit pour partie de régulariser des infrastructures déjà installées, si on en juge par les lampadaires et emplacements déjà visibles sur une bonne partie de la future zone de parking clients, et par le mur érigé au fond du terrain qui cache l’ « espace logistique », où on peut voir que matériel, camions, etc. sont déjà entreposés, pour certains toute l’année.

 Là aussi la démarche est la même : nettoyage et défrichement préalable étalé sur plusieurs années des parcelles, qui deviennent un "sous-bois aéré" ne présentant pas de caractère naturel remarquable et dispensant d'étude d'impact, et, parfois, avancement des travaux avant obtention des permis d’aménager ou de construire nécessaires.

Ajoutons que Luna Park et ses parkings se trouvent à l’intérieur du périmètre du Marais Doux de La Tremblade, et est traversé par l’un de ses canaux.

Pauvre marais !